Guide des produits cosmétiques

Guide du consommateur averti : Le guide des cosmétiques. Mieux les connaître, mieux les choisir. Edité par l’Institut National de la Cosommation. Des informations précieuses sur les cosmétiques afin de vous tenir informé sur le sujet le mieux possible, et d’éviter le plus possible certains risques liés à leur usage.

Introduction

Chapitre 1 : Mieux connaître les cosmétiques

- Qu’est-ce qu’un cosmétique ?
- En quoi un cosmétique est-il différent d’un médicament ?
- Les différentes familles de cosmétiques et leur circuit de distribution
- Composition du marché et tendances : qu’achetons-nous et où ?
- Cadre juridique national et communautaire sur les cosmétiques

Chapitre 2 : Des besoins aux rêves. Une panoplie de fonctions qui ont des degrés d’efficacité et de risque très variables

- La peau, les cheveux et les dents : besoin d’hygiène et de protection
- L’hydratation
- La protection solaire
- Le « traitement » des imperfections et des problèmes de peau
- Le nettoyage et le blanchiment des dents
- La dépilation
- La coloration des cheveux
- Les produits amincissants
- Les effets indésirables des cosmétiques : allergies et irritations
- Des ingrédients parfois nocifs
- Précautions pour l’usage des sprays
- Les produits annonciateurs de miracles

Chapitre 3 : Mieux choisir les produits d’après les étiquettes

- Transparence, exactitude et information des consommateurs
- Les informations qui doivent obligatoirement figurer sur les étiquettes
- La durée et la conservation des produits cosmétiques
- Les tests sur les animaux
- Logos et signes de qualité, références à des tests
- Qualité des produits : comment la reconnaître ?
- Dénoncer la publicité excessive ou trompeuse d’un produit
- Dénoncer les effets indésirables d’un produit

Conclusion

Questions/réponses

A la une

  • Guides des produits cosmétiques : intruduction

    Dans notre société qui cultive le goût de l’apparence, voue un culte à l’éternelle jeunesse,
    à la minceur et à la beauté, les cosmétiques sont devenus des produits de grande consommation.

  • La peau, les cheveux et les dents : besoin d’hygiène et de protection.

    L’hygiène est une forme de prévention essentielle contre les maladies, les affections
    cutanées et les irritations. Il est nécessaire d’enlever tout ce qui s’est
    déposé sur la peau, les cheveux et les dents (poussière, cellules mortes, sébum,
    résidus de matériaux avec lesquels ces parties entrent en contact) en les nettoyant
    sans les agresser excessivement, pour ne pas que ce dépôt constitue un
    foyer de développement des micro-organismes nocifs (bactéries, champignons,
    etc.).

  • En quoi un cosmétique est-il différent d’un médicament ?

    Le médicament est une substance ou une composition qui se présente
    comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des
    maladies.Tout produit pouvant être administré pour un diagnostic médical
    ou pouvant restaurer, corriger ou modifier les fonctions des organes est
    également un médicament.

  • Cadre juridique national et communautaire sur les cosmétiques.

    Nous avons voulu savoir si cette directive était bien appliquée en matière
    d’étiquetage des produits.Avec le soutien de l’Union européenne, l’INC et
    trois associations de consommateurs en Europe (Adiconsum en Italie,
    CECU en Espagne, et INKA en Grèce) ont réalisé une étude sur les quatre
    pays. Chacun dans notre pays, nous avons acheté dans le commerce plus
    de 50 produits cosmétiques et d’hygiène corporelle, soit plus de 200 produits.

  • Qu’est-ce qu’un cosmétique ?

    D’après la réglementation, les cosmétiques sont des substances et des préparations
    destinées à être mises en contact avec les diverses parties superficielles
    du corps humain, notamment sur l’épiderme, le système pileux, les cheveux,
    les ongles...

Haut de page

Contact