Accueil > Santé > Médecine douce >

Auriculothérapie, acupuncture : des pratiques pour se sentir mieux

Également connue sous l’appellation d’auriculomédecine, l’auriculothérapie est une médecine alternative très souvent assimilée avec l’acupuncture. Se focalisant principalement sur la partie externe de l’oreille, elle soigne un certain nombre de maladies et garantit même dans certains cas un bien-être absolu.



L’auriculothérapie, c’est quoi exactement ?

Contrairement à ce que l’on pense, bien que l’acupuncture fasse partie de la médecine traditionnelle chinoise, l’auriculothérapie a vu le jour en France, plus précisément à Lyon dans le courant des années 50. Initiée par le médecin généraliste Paul Nogier, elle consiste en une technique d’acupuncture avec laquelle le thérapeute stimule des points précis au niveau du pavillon de l’oreille afin de soigner une maladie bien définie. Cette méthode se base sur la somatotopie, c’est-à-dire la correspondance entre l’oreille externe et les différents organes du corps.

L’inventeur de l’auriculothérapie a donc développé une sorte de cartographie de l’oreille. Selon lui, la forme de fœtus inversé de l’oreille représente l’organisme, et ses multiples recherches ont permis d’identifier 108 points d’acupression répartis en trois catégories distinctes, à savoir le point merveilleux agissant contre les spasmes et les douleurs vives, le point du plexus permettant de traiter les douleurs chroniques ainsi que le point zéro pour régulariser le flux nerveux et lutter contre l’anxiété.

Les bienfaits de l’auriculothérapie

L’auriculothérapie permet de traiter plusieurs types de douleurs pouvant toucher l’ensemble de l’organisme, pour ne citer que l’arthrose, la névralgie, le lumbago, la sciatique, les migraines, la cervicalgie ainsi que la plupart des douleurs ressenties au niveau des genoux et des épaules.

De manière concrète, sachez que la stimulation des points d’acupression au niveau de l’oreille favorise la libération d’endorphine, des hormones qui augmentent la résistance à la douleur. L’auriculothérapie réduit également le stress et l’anxiété. En plus d’augmenter la durée du sommeil, elle améliore sa qualité. Cette technique dérivée de l’acupuncture est aussi utilisée pour le traitement des dépressions passagères et diverses formes d’addiction.

Le déroulement d’une séance d’auriculothérapie

Une séance d’auriculothérapie commence toujours par un premier diagnostic pour identifier les maux et douleurs à traiter. Le médecin auriculothérapeute stimule ensuite la zone pavillonnaire de l’oreille qui correspond à la zone d’innervation concernée avec différents instruments. Il utilise une aiguille stérile à usage unique ou semi-permanente à poser pendant une à trois semaines selon le cas, un aimant, quelques impulsions électriques, des fréquences laser infrarouges ou l’injection d’azote liquide par un cryopuncteur. En général, deux à trois séances à un mois d’intervalle sont nécessaires pour traiter une pathologie.

Haut de page

Contact