Choisir le sexe du bébé : des méthodes et mode d’emploi

Voici des méthodes pour favoriser la naissance d’une petite fille ou d’un petit garçon. Des méthodes qui ont marché pour choisir le sexe de votre enfant.

Les parents qui ont une armée de filles à la maison donneraient bien naissance à un petit garçon la prochaine fois, et vice versa ! Même s’il n’est pas possible à 100% de choisir le sexe de son enfant (en fait, on ne choisit pas, on donne un coup de pouce au destin !), on peut toutefois mettre toutes les chances de son côté.

Parmi les méthodes les plus insensées et les plus mythiques, nous vous proposons de découvrir celles qui ont marché la plupart des cas et qui ne sont pas contraignantes

Choisir le moment de la conception

Le moment de la relation sexuelle peut influer sur le sexe de l’enfant. Sans nous perdre dans les explications trop scientifiques, disons que le spermatozoïde porte soit le chromosome X, soit le Y tandis que l’ovule n’en porte qu’un : le X. Pour qu’un bébé garçon se forme, il faut que l’ovule fusionne avec un spermatozoïde porteur de chromosome Y, en revanche, le chromosome X du spermatozoïde entre dans la conception d’une fille.

Pour avoir un garçon : sachant que les spermatozoïdes porteurs de chromosome Y sont rapides mais pas assez résistants, il faut que le rapport sexuel tombe juste au moment de l’ovulation pour avoir une combinaison XY et donc, pour que la probabilité d’avoir un garçon soit importante. Vous savez donc ce qui vous reste à faire !

Pour avoir une fille :
contrairement aux spermatozoïdes porteurs de Y, ceux qui portent le chromosome X arrivent plus lentement vers l’ovule, certes, ils ont une durée de vie optimale. Aussi, il est conseillé à ceux qui désirent avoir une fille de faire l’amour quelques jours avant l’ovulation pour que la combinaison XX se fasse.

Privilégier certains aliments

Il n’y a pas d’aliment miracle qui influencera directement le sexe de votre bébé. Toutefois, vous pouvez modifier l’acidité de votre milieu vaginal avec l’alimentation dans le but de favoriser le passage du spermatozoïde X ou Y. En effet, pris 3 mois avant la conception, certains aliments agissent sur l’acidité du vagin :

Pour avoir une fille : les aliments riches en calcium et magnésium sont recommandés. N’hésitez pas à intégrer dans votre menu les laitages, les céréales, les oeufs, les légumes, les poissons et aussi et surtout la nourriture sans sel (le sodium est déconseillé).

Pour avoir un garçon : la priorité est donné » au sodium et au potassium. La future maman devra manger plus de viande, de charcuterie, de poisson fumé, de banane, de lentilles, de haricots secs et de fruits secs.

Autres articles à lire

  • Est-il nécessaire de punir les enfants ?

    Il n’est pas toujours facile de faire montre d’autorité auprès des enfants. Parfois, ils jouent avec nos nerfs au point de nous faire sortir de nos gonds. Pas de panique ! Restez zen et efforcez-vous de trouver les mesures adéquates à chaque situation …

  • Comment ne pas stresser les enfants ?

    Face à nos diverses contraintes et à nos propres stress, on ne se rend pas toujours compte à quel nous transmettons cela à nos enfants. Ne négligeons pas ce point et voyons comment faire pour l’éviter.

  • Lutter contre le baby-blues : quelles solutions ?

    Les réactions des jeunes mamans ne sont pas toutes les mêmes et il arrive que certaines aient du mal à supporter leur nouvelle condition de vie, à la suite d’un accouchement : c’est le baby-blues.

  • Massage pour bébé : pour le bien-être de bébé et maman / papa

    Quand commencer à masser bébé ? Cette question trotte bien souvent dans la tête des jeunes parents. Sachez que vous pouvez commencer dès les premiers mois avec les bons gestes.

  • Sommeil, santé et sécurité de bébé

    Des conseils sur la santé, la sécurité et le sommeil de votre bébé. Bien le coucher afin d’éviter qu’il n’ait de problème durant la nuit, d’éviter la mort subite. Evitez les lieux publics...

Haut de page