Que cache la timidité ?

Nous avons tous vécu un moment de timidité où nous perdons nos moyens et nous rougissons ou nous nous mettons à bafouiller. Essayons de voir d’où vient cette grande émotivité.

Comprendre la timidité

La timidité se manifeste par un sentiment de gêne, de trouble émotionnel face à une situation ou un contact avec une personne hors du cadre de vie habituel. La timidité peut se soigner. Elle perturbe la personnalité et les actes de la personne qui en est victime. En effet, certains sont des timides occasionnels, d’autres des timides épisodiques. Enfin, il y a ceux qui le sont tellement qu’ils en sont handicapés dans la vie courante.

Dans tous les cas, la timidité n’est pas un trait de caractère, car même un grand timide a ses périodes de calme et peut maîtriser ses émotions et ses réactions. On peut en fait qualifier la timidité de maladie fonctionnelle qui se manifeste par une réponse inadaptée vis-à-vis d’une situation donnée à laquelle s’ajoutent des situations intimidantes. Des situations peuvent être un entretien d’embauche, une discussion avec une personne du sexe opposé, une convocation inhabituelle du chef hiérarchique ou une prise de parole en public.

Les facteurs qui provoquent la timidité

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de la timidité ou d’un manque de confiance en soi. Un enfant surprotégé par les parents qui ont pris toutes les décisions à sa place peut expliquer la timidité. Elle est également due au caractère dominant des parents qui supportent mal une volonté différente de la leur. Des conflits au sein d’une famille ou des frustrations par manque d’affection ou de compréhension peuvent facilement provoquer la timidité.

Dans tous les cas, la timidité est une question purement psychique. Quel que soit le degré de timidité d’une personne, elle peut progresser et se valoriser en reconnaissant ses qualités. En outre, son entourage peut très bien l’encourager dans ses initiatives et la soutenir dans ses différentes démarches. Des séances de relaxation peuvent l’aider à canaliser ses émotions. Lorsque la timidité présente un véritable handicap, le recours à la psychothérapie ou la psychanalyse associée à un traitement médical s’impose.

Autres articles à lire

  • La Paranoïa - Une psychose à ne pas prendre à la légère

    Maladie psychiatrique classée dans la liste des psychoses, la Paranoïa altère de manière non-négligeable les relations sociales d’un individu. Comment se défaire d’une telle maladie ?

  • Comprendre la phobie

    Est-ce que vous avez déjà été victime d’une peur inexpliquée d’une chose ou d’une situation quelconque ? Êtes-vous terrifié à la seule idée de rencontrer cette « chose » même si elle ne se présentait pas ? Méfiez-vous, vous avez une phobie !

  • Le relooking : une solution pour se réconcilier avec soi-même ?

    Maquillage, coiffure, style vestimentaire … Le relooking, on en entend toujours parler. Et pourtant, on hésite souvent à sauter le pas. Pour les personnes qui ont du mal à s’aimer et à avoir confiance en elles, une séance de relooking peut changer bien des choses.

  • Les objectifs de la méditation

    Pour retrouver un esprit apaisé et un corps reposé, il n’y a rien de mieux que la méditation. Considérée comme un art, la méditation est une méthode zen indispensable pour l’équilibre de l’homme. Cette pratique possède des bienfaits sur le plan physique et émotionnel, surtout si elle est pratiquée de façon régulière.

  • Couple : comment travailler ensemble sans mêler vie professionnelle et vie privée ?

    De nombreux couples travaillent ensemble ou partagent la même activité. Comment trouver un terrain d’entente afin de bien distinguer la vie privée et la vie professionnelle ? Ci-après des éléments de réponse.

Haut de page