Accueil > Massage technique - Apprendre à faire un massage >

Le massage néo-reichien : l’essentiel à connaître

Mis au point dans le courant des années 60, le massage néo-reichien est une méthode de relaxation inspirée des théories démontrées par le psychanalyste Wilhelm Reich. Cette source de bien-être assez particulière ne cesse de faire des adeptes. Décryptage.



En quoi le massage néo-reichien est-il différent ?

Le massage néo-reichien est un type de massage dont les techniques se basent sur des théories qui démontrent les éventuels effets des séquelles psychologiques sur le corps. En effet, d’après Wilhelm Reich, les troubles d’ordre psychologique ont toujours des conséquences néfastes sur l’organisme et se manifestent par différentes tensions musculaires. Le massage néo-reichien a donc pour objectif de guider le patient à prendre conscience du lien entre les sensations physiques et le vécu émotionnel. À travers ce massage, celui-ci pourra facilement verbaliser et refouler ses émotions enfouies. Des techniques de respiration plus élaborées ont également pour objectif de stimuler la concentration, d’optimiser la détente et d’évacuer plusieurs toxines néfastes à l’organisme.

D’une manière générale, cette technique se pratique en cabinet privé et auprès des centres de croissance. Un certain nombre de massothérapeutes se consacrent uniquement à sa pratique. À noter également que de plus en plus de psychothérapeutes utilisent cette méthode en tant qu’approche complémentaire.

Comment se déroule une séance de massage néo-reichien ?

Le massage se déroule généralement en plusieurs étapes, entre une heure et 1 h 30 selon le cas. Dans un premier temps, notamment lors de la toute première séance, le thérapeute prend connaissance de l’état de santé corporel et psychologique de son patient à travers un petit questionnaire. Il prend note de toutes les informations qui se rapportent à l’armure musculaire de ce dernier, en se basant sur la grille d’analyse des anneaux musculaires mis en place par Reich. Il accorde donc une attention particulière aux 7 anneaux de muscles reliés entre eux et où se logent généralement les tensions. Il s’agit des yeux, de la mâchoire, de la gorge, de la poitrine, de la taille, du ventre et du bassin. Cette première étape lui permet de déterminer le plan d’intervention idéal du sujet.

Vient ensuite l’étape du massage proprement dit. Celui-ci débute par des exercices préparatoires qui favorisent la relaxation, et se poursuit par un massage avec des mouvements doux, lents et profonds au niveau des muscles et du tissu conjonctif. À ceux-là s’accompagnent des échanges verbaux entre le thérapeute et le patient.

Haut de page

Contact