Accueil > Massage info >

Massage : shiatsu ou thaïlandais ?

Le massage possède de nombreuses vertus, dont celles d’apaiser, de relaxer ou encore de revitaliser. Découvrez les techniques du shiatsu et du massage thaïlandais afin de retrouver des sensations agréables et exceptionnelles.



Le shiatsu : bienfaits et principes

Le shiatsu favorise l’impulsion énergétique de l’organisme. Il améliore aussi la fonction psychomotrice. Il apaise des troubles rhumatologiques, gynécologiques, psychologiques, respiratoires et digestifs. C’est aussi une thérapie palliative en cas de migraine, d’insomnie, d’énurésie nocturne, de saignement de nez et de maux de dents. Par ailleurs, il participe au traitement de la schizophrénie. On a noté une réduction des symptômes et un progrès des réponses aux grilles d’évaluation de la maladie.

Le massage shiatsu part du principe que le corps est sillonné d’ondes énergétiques. Le massage de points particuliers du corps stimule l’action de ces ondes, favorisant ainsi le dynamisme et le bien-être. Les gestes effectués aident l’organisme à se soigner : pétrissage, rotation des articulations, étirement ou vibration. Diverses postures sont adoptées : couchée, assise ou debout. L’évolution du shiatsu a fait naître plusieurs concepts, dont chacun repose sur une doctrine. Par exemple, le shiatsu Namikoshi associe avec succès les procédés orientaux et occidentaux de la chiropraxie.

Le massage thaïlandais : bienfaits et principes

Le massage thaï est exécuté à titre préventif et comme traitement. Il est efficace contre les douleurs dorsales, les problèmes de circulation, les maux de tête, les insomnies, les angoisses, la fatigue et le stress. En outre, il combine les qualités de différentes techniques. Les gestes sont étudiés et appuyés. Il s’agit d’un massage très complet, d’un véritable concentré d’énergie et de détente.

Le massage thaïlandais conçoit le corps et les énergies de façon intégrale. Il sollicite le corps tout entier, mais pas uniquement la partie souffrante. Les pressions manuelles exercées sur les points d’énergie étendent leur action sur les organes. Les pressions palmaires exécutées sur les membres les préparent à recevoir la pression des pouces ou aident à finaliser la pression exercée sur des lignes d’énergie. La pression des pouces est plus pénétrante, localisée et accentuée. Elle agit sur les lignes d’énergie ou sur des points articulaires.

Haut de page

Contact