Accueil > Santé > Médecine douce >

Ressourcez-vous grâce à l’oligothérapie !

Parmi les nombreuses médecines douces reconnues figure l’oligothérapie. Basée sur l’utilisation des minéraux et métaux, l’oligothérapie guérit des maladies.



L’oligothérapie, une thérapie nécessaire à l’équilibre physiologique

L’oligothérapie désigne une méthode thérapeutique basée sur l’administration en petite quantité de catalyseurs nécessaires au métabolisme du corps humain. Sa finalité est de revitaliser ou de retrouver la santé en rétablissant l’équilibre physiologique. C’est grâce aux études réalisées par le docteur Jacques Ménétrier au milieu du XXe siècle que les bienfaits de l’oligothérapie sont reconnus. Aujourd’hui, d’après lui, l’oligothérapie favorise la guérison de certaines affections et maladies. Il fut ainsi le premier à découvrir les vertus thérapeutiques des minéraux sur la santé. En quantité très réduite dans l’organisme humain, les oligo-éléments sont indispensables à la santé. Leur carence entraîne de nombreux troubles. À l’inverse, en excès, ils sont susceptibles d’entraîner des pathologies telles que des troubles oculaires ; et à un certain point, cela peut déclencher une atteinte cardiaque.

Les oligoéléments sont présents dans l’alimentation, mais pour cela, une alimentation particulièrement équilibrée est indispensable afin de pouvoir subvenir à leur renouvellement dans l’organisme. Malheureusement, les carences alimentaires font que pour la plupart du temps, les équilibres souhaités ne sont pas atteints. D’où l’intérêt de l’oligothérapie. Ces ions métalliques ou métalloïdes sont généralement administrés par une voie sublinguale ou perlinguale. Il s’agit de garder la solution pendant deux à trois minutes sous la langue afin de permettre au sang d’absorber directement les ions catalytiques. Ils permettent entre autres de renforcer le système immunitaire et d’un point de vue général, aide à conserver un bon équilibre de l’organisme. L’oligothérapie combat ainsi le stress, la fatigue, les problèmes cutanés, l’arthrose, etc.

3 oligo-éléments essentiels : le fer, le zinc et l’iode

Chaque oligo-élément possède des bienfaits et des indications qui lui sont spécifiques. Le fer est certainement l’un des minéraux les plus indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Chez les femmes, le déficit en fer est beaucoup plus fréquent, et entraîne des défaillances importantes, dont l’anémie, la fatigue et une baisse importante des capacités intellectuelles. Le zinc quant à lui favorise les différentes fonctions telles que la croissance, la réparation de la peau et la résistance naturelle. Ainsi, une carence en zinc entraîne quelquefois des manifestations dermatologiques à ne pas négliger, telles qu’un retard de cicatrisation ou une chute de cheveux par exemple.

L’iode permet par ailleurs de prévenir les troubles thyroïdiens. En France, ces troubles sont très répandus. L’iode désigne en réalité un minéral essentiel au bon fonctionnement de la thyroïde. Ainsi, une carence en iode dans votre corps peut être à l’origine d’un goitre, un collier de chair qui est en réalité le résultat d’un gonflement de la thyroïde. Perte de mémoire, insomnie, perte de poids, irritabilité sont ainsi les effets d’une carence trop importante en iode. Une cure est particulièrement nécessaire à la femme enceinte ou lors d’un exercice physique intense. Il convient cependant de ne pas abuser de l’oligothérapie. Il est nécessaire de toujours tenir en compte l’interaction des oligoéléments avec le reste des éléments alimentaires.

Haut de page

Contact