Accueil > Massage info >

Rouleau de massage : comment le choisir et l’utiliser ?

Le rouleau de massage est un accessoire sportif avant d’être un outil bien-être. Utilisé en fitness, il a donc une double utilité et peut également se présenter sous l’appellation de « foam roller ».



Utilité du rouleau de massage

S’il n’est pas forcément obligé d’être un sportif avéré pour utiliser le rouleau de massage, ce sont bien les personnes ayant des activités physiques régulières qui trouvent un grand intérêt à l’utilisation de cet accessoire. Au-delà de la simple détente, le rouleau de massage ou « foam roller » aide à préparer les muscles avant un entrainement, et permet de mieux récupérer après l’effort. Présenté sous une forme cylindrique avec des rugosités, il permet de masser des zones ciblées du corps, dont les jambes et le dos. Outre la stimulation de la circulation sanguine, les muscles sont assouplis grâce à une action en profondeur. Le rouleau de massage renforce les tissus et soulage les articulations.

Comment choisir son rouleau de massage ?

Les modèles de rouleau de massage diffèrent par leurs couleurs, leurs tailles et la forme de leurs picots. En caoutchouc ou en mousse, ils sont à la fois souples et résistants pour supporter le poids du corps. Pour commencer à utiliser cet accessoire, tout dépend de vos activités.

Pour un massage en profondeur, préférez un rouleau à picots plutôt qu’un rouleau à surface lisse. Les picots aident à éviter les raideurs et sont indispensables pour une bonne vascularisation, tandis qu’une surface lisse permet des massages plus amples.

Concernant la taille, débutez avec un rouleau large, plus facile à manier et moins glissant. Enfin, si vous voulez un accessoire durable, faites attention à sa rigidité. Un modèle trop mou risque de s’affaisser rapidement avec le temps. Il faut une mousse qui reprend sa forme initiale après utilisation.

Utilisation pratique du rouleau de massage

De nombreux exercices peuvent être réalisés avec un rouleau de massage. En plus de masser, tout le corps est mis à contribution. Le but est de faire rouler cet outil sous les zones à travailler en prenant appui sur les autres membres.

L’un des exercices de base, au sol, consiste à poser ses cuisses sur le rouleau et faire glisser sa jambe le long de ce dernier en s’appuyant sur les avant-bras. Pour une séance d’une fois par jour, à raison de 10 minutes minimum, il peut être utilisé pour les mollets, les cuisses, le dos, les hanches et le fessier.

Haut de page

Contact