Accueil > Video massage - Toutes les techniques de massage en vidéo >

Vidéo Initiation à l’auto-hypnose

A travers plusieurs vidéos, Kevin Finel va vous aider à comprendre vos fonctionnement, d’explorer avec des exercices très simples, qui peuvent être faits en quelques minutes pour la plupart et qui permettent vraiment de comprendre comment ça fonctionne. Pour résumer, vous allez simplement imaginer que chacune de ces vidéos est une forme de mode d’emploi de votre cerveau. A la fin de chaque chapitre vous pouvez répondre au quizz afin de vérifier que vous avez bien assimilé le fonctionnement de l’auto-hypnose.

L’hypnose consiste tout simplement à gagner en contrôle sur nous-même. De la même façon que certaines techniques de méditation ou d’introspection le permettent, l’hypnose est tout simplement la forme moderne et occidentale de tout ça.



Voir la vidéo Initiation à l’auto-hypnose

Évacuer les émotions négatives et améliorer son bien-être par Kevin Finel.

Les chapitres de la vidéo Initiation à l’auto-hypnose :

- Découvrir l’état d’auto-hypnose
- Introduction à l’état d’auto-hypnose
- Expérimenter un 1er état d’auto-hypnose
- Exercice : L’imagination
- Se guider en auto-hypnose
- Apprendre à jouer avec cet état d’auto-hypnose
- Apprendre à déplacer son niveau d’attention
- La gestion des émotions
- Moduler une émotion
- La gestion du stress
- Déprogrammer et reprogrammer une réaction
- La concentration
- La mémoire
- Réflexe d’ancrage
- Améliorer le sommeil
- Savoir évacuer les émotions et le stress
- Nettoyage intérieur
- Notre dialogue intérieur
- Améliorer un comportement
- Modifier un comportement
- Les résistances au changement
- Les peurs
- Chercher un désir derrière une peur
- Les croyances
- Modifiez une croyance
- Formation complète.

Ce cours d’auto-hypnose à pour but de vous aider à comprendre vos mécanismes cérébraux et à agir sur vos réactions inconscientes. L’hypnose consiste à comprendre comment nous fonctionnons. Notre cerveau a plupart du temps nous échappe.Il a ses propres fonctionnement, nous créée des réactions, des émotions et très souvent il nous est très difficile d’agir dessus. Nous avons ce cerveau qui fonctionne par lui même mais nous n’avons jamais appris à nous en servir.

Nos émotions par exemple nous submergent. Une personne par exemple qui va être stressée ou en colère va avoir beaucoup de mal à canaliser son émotion et à s’en débarrasser. Quelqu’un qui veut s’endormir et qui est stressé va souvent avoir des pensées qui tournent en boucle et avoir du mal à les couper. Quelqu’un qui a une peur ou une appréhension va très souvent subir ça sans vraiment avoir de moyen d’action sur tout ça. De la même façon que nous avons des automatismes, des apprentissages inconscients qui nous submergent. L’hypnose peut vraiment être vue comme une façon de créer une interface entre le comportement conscient, notre pensée, et nos comportements inconscients, de façon à agir sur notre inconscient et à transformer nos réactions, à les modifier et à faire en sorte qu’elles fonctionnent exactement comme on l’aimerait.

Tout ça est un apprentissage et l’auto-hypnose est une technique très rationnelle, très simple, très logique, qui est vraiment basée sur nos fonctionnements cérébraux. Les avancées des neuro-science et de la psychologie sociale nous permettent de mieux comprendre comment nous absorbons l’information et comment cette information agit à l’intérieur de nous.

En résumé, on pourrait dire qu’on a 3 cerveaux :

- Un premier cerveau qui est le cerveau rationnel. Celui de la pensée, de la logique.
- Un autre cerveau qui est le cerveau émotionnel. Et qui très souvent va fonctionner en dehors de notre pensée. Qui va avoir ses propres réactions.
- Et puis un troisième cerveau qui est un cerveau instinctif. Nos réflexes, nos conditionnements.

Très souvent la pensée essaye de contrôler les autres mais l’information passe très peu de la pensée vers les émotions et vers les réflexes. Si bien qu’un personne brillante même très intelligente si elle a une phobie, une peur, une mauvaise expérience va très souvent être comme spectatrice d’elle-même. Quelqu’un qui a la phobie des avions a beau savoir que l’avion est un des moyen de transports très sécurisé va avoir beaucoup de mal à contrôler sa réaction. Quelqu’un qui a une appréhension, que ce soit parler en public, que ce soit être à l’aise en certaines circonstances, mener un projet va très souvent là aussi être submergé par des émotions qui le dépassent et que sa logique va avoir beaucoup de mal à comprendre.

Lien vers la vidéo

Haut de page

Contact